ENGLISH >


Actualité 9367095445_4317924176_z

Published on juillet 24th, 2013 | by Renaud Goude

0

Une belle journée pour les Bleus

Avec deux médailles d’or et une de bronze, l’équipe de France connait sa meilleure journée depuis le début de « ses » championnats du monde.

Mandy François-Elie est allée chercher sa deuxième médaille d’or de ces championnats sur le 100m T37 avec un chrono de 13″72, à quatre centièmes de son record du monde. Véritable battante sur la piste, elle n’a laissé aucune chance à la concurrence malgré un peu de crispation dans les derniers mètres. Elle était venue pour tout rafler, c’est fait et avec la manière.

Tony Falelavaki (F44) tenait lui aussi absolument à ramener une breloque en or chez lui, à Wallis-et-Futuna. C’est chose faite grâce à un jet à 54m39 qu’il a effectué dès le deuxième essai. Loin de son record de France, il affichait un peu de déception qui cachait malgré tout la fierté de ramener un nouveau titre au clan tricolore. Une nouvelle fois les îles du Pacifique, grosses pourvoyeuses de médailles pour les Bleus, sont au rendez-vous.

Enfin, sur le 200m, Pierre Fairbank (T53), s’offre une deuxième médaille de bronze après le 800m, en étant allé puiser au bout de lui-même l’énergie nécessaire pour résister au retour de ses adversaires après un départ canon.

Au soir de cette cinquième journée, la France totalise 8 médailles (3 or, 1 argent, 4 bronze) et se situe à la 14e place au classement des nations.

 

Mandy François-Elie : « J’avais dit que je voulais les deux titres alors il fallait tout donner aujourd’hui, Là je commence à être un peu fatiguée après quatre courses en trois jours mais je suis très heureuse de que j’ai réalisé ici »

Tony Falelavaki : « Je suis un peu déçu par rapport à ma performance mais je suis content d’être dans la lignée des anciens et j’espère qu’à Wallis ils sont contents ».

Pierre Fairbank : « Il fallait partir vite alors j’ai calqué ma course sur le Chinois, (Li qui termine 2e ), puis ensuite j’ai mis tout ce que j’avais dans les bras. Un mètre de plus et je perdais la médaille. Mais bon c’est moi qui l’ait  ».

 


About the Author



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Back to Top ↑